Comment utiliser les couches lavables ?

8 août 2013 Aucun commentaire »
Comment utiliser les couches lavables ?

Vous êtes convaincu par les avantages des couches lavables et êtes prêt à passer à la pratique ? Alors au boulot, petit cours pratique pour apprendre à utiliser les couches lavables. Pas si simple d’un premier abord, mais finalement pas si compliqué…

L’utilisation des couches lavables

Il existe plusieurs types de couches lavables, et donc plusieurs types d’utilisations :

  • Les TE1 (tout-en-un). Comme son nom l’indique, ce type de couche lavable n’est composé que d’un seul morceau et ressemble de près à une couche jetable au détail près qu’elle est en tissu. Une TE1 s’enfile donc de la même manière qu’une couche jetable et fonctionne de la même manière : une partie imperméable à l’extérieur et une partie absorbante à l’intérieur.
  • Les TE2 (tout-en-deux). Elles sont semblables aux TE1 mais la partie absorbante est indépendante de la couche, elle se fixe à l’intérieur. Cela est très pratique puisque vous n’avez pas besoin de changer la couche entière à chaque fois.
  • Les couches à poches. Comme pour les TE2, la partie absorbante qui se présente sous forme d’insert est indépendante, mais cette fois elle se glisse dans une poche. Vous pouvez ainsi faire varier la capacité d’absorption de vos couches.
  • Les couches lavables hybrides. Mi-lavables, mi-jetables, elles représentent une excellente alternative pour ceux qui seraient encore hésitants. En effet, les inserts peuvent être soit lavables, soit jetables. Lavable à la maison par exemple et jetable à la crèche, c’est très pratique !

Mais bien entendu, l’univers des couches lavables ne s’arrête pas là, sinon ce serait trop simple. En effet, en plus des couches lavables en elles-mêmes, il est aussi possible d’ajouter une culotte de protection qui viendra renforcer l’étanchéité. Oui, on ne sait jamais ce qui peut arriver… De même, il existe aussi des voiles de protection pour couches qu’il est possible de placer sous les fesses de bébé. Comme ça quand ce dernier fait la grosse commission vous pouvez jeter ce voile et son contenu. Vous évitez ainsi de tacher les couches.

Le lavage des couches lavables

Comment laver les couches lavables ? Une question qui peut paraître bête, et pourtant, c’est une question qu’il est important de se poser si l’on veut utiliser au mieux ses couches lavables. Car contrairement aux couches jetables qu’il suffit de placer dans la poubelle, les couches lavables demandent un peu d’entretien. C’est d’ailleurs ce qui rebute certains parents à passer à ce système de couches écologiques. Dites-vous seulement que tout cela vous le faites pour le bien-être de votre petit bout de chou et de la planète. Et puis finalement avec un peu d’organisation on s’en sort plutôt bien.

Concernant le lavage des couches vous avez deux solutions : soit vous entreposez les couches au fur et à mesure dans un bac rempli d’eau (et agrémenté de quelques gouttes d’huile essentielle) pour les faire tremper et ensuite vous passez le tout à la machine; soit vous optez pour un entreposage à sec qui devra être suivi d’un prélavage, puis d’un lavage en machine. Pour cette dernière solution, il peut tout de même être judicieux de passer les couches sous l’eau pour les débarrasser des selles restantes et éviter les taches. Mais dans tous les cas, la machine est indispensable. Si vous n’envisagez pas de laver les couches de votre bébé avec votre linge, le mieux est d’acheter un pack de couches lavables bio qui sera composé de suffisamment de changes pour vous permettre d’attendre de remplir la machine avant de la faire tourner. Et bien entendu, il est préférable de choisir une lessive bio pour laver tout ça. Pour le séchage des couches lavables, contentez-vous de tout suspendre à l’air libre, voire en plein soleil pour raviver la couleur blanche des couches, et évitez le sèche-linge qui risque de les abimer.

Enfin, sachez que la capacité d’absorption des couches peut varier au fur et à mesure de leur utilisation. Si celles-ci nécessitent quelques lavages pour devenir un maximum absorbantes, elles risquent au contraire de devenir moins absorbantes au bout de quelques mois, d’où la nécessité de faire un petit décrassage de temps en temps avec par exemple du bicarbonate, des cristaux de soude et du vinaigre blanc.

Articles similaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.Les champs marqués * sont obligatoires

*